Aidez Paris Tel Aviv

Notre objectif est de faire découvrir Israël et sa richesse culturelle aux étudiants de Sciences Po afin d’en améliorer la compréhension tout en favorisant le dialogue entre les cultures. Ceci nous parait essentiel étant donné l’actualité brûlante touchant ce pays dont la perception est souvent le fruit d’une information simplificatrice, ignorant la complexité des enjeux sur place.

Tout au long de l’année universitaire, nous organisons de nombreux évènements. Notre association envisage une approche novatrice en ce qu’elle est constituée d’étudiants de toutes confessions, simplement animés par le désir de faire connaitre un pays passionnant, une culture riche.

Dans le cadre de ce vaste projet, nous organisons cette année, du 27 mai au 4 juin 2015, la quatrième édition d’un voyage en Israël avec des étudiants de Sciences Po.

De plus, nous faisons cette année face à un nouveau challenge, le nombre de participants au voyage ayant presque doublé, passant de 43 à 70 étudiants.

Cette décision a été prise suite au succès rencontré par l’édition du voyage 2014, et aux retours unanimement positifs que nous en avons eu.

Alors, n’hésitez pas à faire vivre notre projet en cliquant ICI

ou en nous contactant sur sciencespo.paristelaviv@gmail.com

Advertisements

Edition 2014

Du 23 au 30 mai 2014, 43 élèves, toutes promotions confondues nous ont suivis pour une expérience d’une semaine en Israel. Voici un bref compte-rendu de nos différentes rencontres.

1. Rencontre avec le Frère Olivier à l’Abbaye d’Abu Gosh

23/05/2014

Notre première rencontre fut avec le Frère Olivier à l’Abbaye d’Abu Gosh, un village de 7000 habitants dont la grande majorité est de confession musulmane. Nous avons été accueillis en personne par le Frère Olivier dans le jardin de son Abbaye aux airs de paradis.

frere

Le Frère Olivier est un Frère Bénédictin, d’origine Normande et installé depuis 1984 en Israël. Pendant près d’une heure, le Frère Olivier nous a raconté les diverses anecdotes sur son parcours atypique, sur ses relations avec les habitants d’Abou Gosh et sur ses rencontres avec les soldats israéliens.

Tout au fil de ses histoires, tantôt chargées d’humour, tantôt chargées d’émotion, le Frère Olivier a tenté de nous faire passer un message de tolérance, d’amour, de respect de l’autre et d’appel à l’ouverture. Des questions ont été posées concernant son rôle dans le processus de paix, les relations entre la modernité et la religiosité, le syncrétisme de Jérusalem.

A la suite de ce débat animé, le Frère Olivier nous fait visiter la chapelle. Assis entre ces murs de 13 mètres d’épaisseur, notre hôte nous a chanté des chants grégoriens. Sa voix s’est mêlée à celle de notre guide, David Ohnona dans des chants hébreux.

2. Rencontre avec le Professeur Denis Charbit à Jérusalem

24/05/2014

Denis Charbit est un pont entre la France et Israël. Il explique Israël aux Français et enseigne la Civilisation Française à l’Université de Tel-Aviv. Son intervention fut axée autour du thème du conflit israélo-palestinien depuis 1967.

denis

Notre guide, David Ohnona avait fait une présentation de l’histoire du conflit israélo-
palestinien depuis le XIXème siècle juste avant. Les bases étaient donc posées.

Au début de son discours, Denis Charbit annonça sa position en se déclarant sioniste modéré. Cette honnêté de départ fut fortement appréciée par les étudiants. Denis Charbit nous présente les enjeux et problèmes de négociation de paix (droit des réfugiés, partage de l’eau, frontière, sécurité…), des blocs de colonies en Cisjordanie, du partage de Jérusalem. De nombreuses questions et remarques des participants affluent.

Elles sont parfois critique. Les colonies israéliennes en Cisjordanie ont monopolisé le débat pendant 30 minutes. Les étudiants furent surpris de voir une position sioniste et modérée, c’est-à-dire en faveur d’un Etat palestinien.

Les discussions se prolongeant, Denis Charbit est venu dîner avec nous dans un restaurant à Jérusalem. Le débat s’est finalement terminé vers minuit. Beaucoup d’étudiants ont pris ses coordonnées. Cette rencontre a permis entre autre de mettre en avant les performances académiques de l’Université de Tel-Aviv et la qualité de ses enseignants.

3. Rencontre avec Jean-Marc Liling et Ephrem

25/05/2014

Cette rencontre nous a été organisée par La Fondation France-Israel, partenaire officiel du voyage 2014. Jean-Marc Liling est un ancien étudiant de Sciences Po, avocat spécialisé dans le droit d’asile. Il est président des anciens Sciences Po en Israël. La rencontre a eu lieu dans le parc à Jérusalem.

Israël attire une immigration africaine, fuyant la misère et la dictature. L’arrivée massive de populations soudanaise et érythréenne bouleverse le champ de définition de l’Etat israélien nous a expliqué Jean-Marc Liling. La question du droit d’asile de ces populations, de leur naturalisation et de leurs droits est un défi pour l’Etat hébreux qui se voit accueillir une population non juive.

Jean-Marc Liling nous a aussi parlé des initiatives qui sont prises par les écoles ou par des associations comme la sienne afin d’aider, éduquer et défendre les jeunes qui arrivent en Israël.

Nous avons eu la chance de rencontrer, Ephrem, un jeune érythréen de 20 ans, arrivé en Israël il y a deux ans. Il parlait mieux hébreux qu’anglais. Il nous a ainsi raconté son périple, de l’Erythée à l’Ethiopie, à l’Egypte puis vers Israël en traversant le Sïnaï. Il a appris l’hébreu dans une école et vit aujourd’hui à Jérusalem. Il aimerait cependant à terme retourner dans son pays, où vit encore toute sa famille.

4. Au Ministère des Affaires Etrangères 

25/05/2014

Le groupe de Paris – Tel Aviv a eul’honneur d’être reçu au ministère des Affaires étrangères israélien, ce haut-lieu du pouvoir national, étendard de la politique extérieure israélienne. Cette rencontre a été rendue possible par la Fondation France Israel.

Sécurité franchie, patio aussi grandiose que désert traversé, couloirs à la longueur aseptisée parcourus, nous voilà accueillis par M. Mordechay Rogold, le directeur de l’information et médias visuels du Ministère, par ailleurs ancien ambassadeur au Maroc, et membre du conseil de direction de la Fondation France-Israel, ainsi que par ses assistants.

Dans une présentation décontractée et didactique, le diplomate, à l’aide de cartes, nous expose la lecture étatique des enjeux proche-orientaux modernes et actuels, à commencer par les différentes étapes de la partition palestinienne ainsi que l’état des relations stratégiques avec les voisins géographiques immédiats de l’Etat – à savoir le Liban, la Jordanie, l’Egypte et la Syrie – ou encore les attentes et craintes induites par les Révolutions Arabes pour la région. Cette analyse permettait à l’évidence de clarifier notre connaissance de la situation locale. S’ensuit une longue et dense session de questions – réponses entre les étudiants et M. Rogold.

5. Rencontre avec Jérôme Bourdon à l’Université de Tel-Aviv

27/05/2014

Le conflit israélo palestinien fait régulièrement la une des journaux et donne lieu à des débats passionnés. Cette conférence a été l’occasion de revenir sur les moments marquants du conflit et de faire plusieurs points historiques. Cependant, il n’a pas été question de revenir sur le conflit en lui même mais pour reprendre les termes de Jérôme Bourdon de traiter de “son exportation en mots et en images” et de se poser la question de l’engagement. La force de cette conférence a été la neutralité axiologique de Mr Bourdon.

Revenant sur le traitement de l’information en France et ailleurs : l’affaire Mohamed al Dura, sur les critique d’Israël sur l’occupation, les étudiants de SciencesPo ont particulièrement été intéressés par cette conférence mêlant à la fois géopolitique, histoire et journalisme. Ce que l’on peut retenir de cette conférence sont des datés clés comme celle de 1967. Avant 1967, les médias français s’enthousiasment de la création de l’état d’Israël, soutiennent sa diplomatie et il n’existe pas encore de question palestinienne.

bourdon

Cependant à partir de 1967 et la guerre des six jours, le traitement médiatique change et apparaît un nouveau cadre : le soldat israélien et le civil palestinien. Le regard des médias se tourne dès lors de plus en plus vers les territoires occupés et les correspondants qui travaillaient à Tel Aviv déménagent à Jérusalem. Cette conférence a été un des moments clés dans le voyage organisé par l’association Paris Tel Aviv. Elle a permis aux étudiants d’aborder le conflit sous un nouvel angle, celui des rapports anciens et exigus que le conflit entretien avec ses différentes représentations dans les médias. Ayant eu lieu dans les locaux de l’Université de Tel Aviv, grâce à l’aide de M. François Heilbronn, président de l’association des amis de l’Université de Tel Aviv, cette conférence a également permis aux étudiants de visiter une des meilleures universités du Moyen-Orient, université dont le partenariat avec SciencesPo se solidifie et se développe d’année en année.

6. Edouard Cukierman; Israel, start up nation

Nous avons eu la chance, grâce à notre partenaire Fondation France Israel, de rencontrer Edouard Cukierman, fondateur de “Catalyst Funds”, président de “Cukierman & Co Investment House”, et président du bureau de la Fondation France Israel. Cette conférence a été l’occasion de revenir sur le succès sans précèdent que connait Israël en terme d’innovation notamment en terme de high tech, à tel point que l’on parle d’Israel Valley faisant référence à la Silicon Valley. Edouard Cukierman, a permis aux élèves de SciencesPo d’expliquer les ressorts de ce dynamisme économique israélien.

220px-EdouardCukierman1

Les étudiants ont pu retenir 6 éléments expliquant pourquoi Israël est considéré comme la nouvelle Silicon Valley. L’éducation, le soutien du gouvernement israélien, le dynamisme du secteur high tech, l’industrie de la défense, l’accès au venture capital et aux marchés financiers et enfin l’esprit entrepreneurial, sont à la base du génie israélien. Les étudiants sont ressortis avec une plus grande connaissance cette fois ci plus économique concernant Israël. Cette conférence a permis d’aborder le pays sous un angle novateur et très actuel, laissant de coté la politique pour parler économie, innovation et éducation

7. Institut Français de Tel-Aviv : rencontre avec l’ambassadeur

DSC_0527

Cette rencontre a permis de comprendre les relations que l’Etat français entretien avec l’Etat israélien. Un constat important a été fait par les conseillers de Mr l’ambassadeur Patrick Maisonnave puisque à l’heure actuelle un nombre important de Français font leur alya, ils sont plus de 3000 en 2013. De plus, il a été aussi question de comprendre le rôle d’une ambassade à l’étranger. La mission de la France en Israël est de promouvoir la culture française mais également de promouvoir la coopération universitaire française et scientifique et de défense entre les deux pays.

Les étudiants ont pu en apprendre davantage sur la coopération économique qui ne cesse elle aussi de croitre, la France est le 3ème fournisseur d’Israël après l’Allemagne et l’Italie. Il a bien sur été question d’aborder la question du rôle de la France dans le processus de paix entre Israël et la Palestine.

8. Visite des locaux de i24 News à Jaffa

13620761-i24news-zoom-sur-la-chaine-israelienne-de-patrick-drahi

Grâce à notre partenaire, Fondation France Israel, nous avons pu visiter les locaux de la chaîne d’information i24 news, à Jaffa. I 24 news est une chaine d’information internationale en continue, diffusée en 3 langues : l’arabe, l’anglais et francais. Cette chaine propose une alternative aux chaines d’informations traditionnelles, selon Stéphane Calvo, le rédacteur en chef de la rédaction française, qui nous guide tout au long de cette visite. Ils emploient des journalistes de langue et de culture différente dans l’ensemble du Moyen-Orient, en particulier en Israel. Nous avons visité leur siège à Jaffa pour découvrir une nouvelle manière de décrypter l’information. Les journalistes de langue arabe, française et hébreu sont mélangés dans un open-space afin faciliter le dialogue. Ils confrontent alors leurs points de vue, dans l’optique de transmettre une information objective.

9. Rencontre avec Gilead Sher

Nous avons eu l’opportunité, grâce à notre partenaire ELNET, de rencontrer Gilead Sher, pivot de la négociation des Accords de Camp David entre 1999 et 2001. Il a largement insisté sur la patience nécessaire lors de négociations, qualité dont les hommes ont rarement fait preuve lors de la résolution des conflits israélo-arabes. En effet, selon le paradigme classique, les hommes sont baignés dans une forme de dichotomie, cherchant à gagner alors qu’il faut plutôt tenter de s’approcher d’un jeu à somme nulle.

gilead sher

Il propose donc la création de 2 états, qui reconnaissent mutuellement leurs frontières dont un état palestinien indépendant, sans armée, auto-suffisant et souverain. Cependant, il soutient que le processus de paix ne peut naitre que de la volonté populaire particulièrement chez les jeunes générations plus progressistes, pour qu’enfin une solution viable soit appliquée.

Le voyage en Israël

Un aperçu de notre programme


 

Jérusalem:

israel-jerusalem

  •  Visite de la Knesset
  • Découverte des trois monothéismes :  visite de la vieille ville, du Mont des Oliviers, du Mur du Temple…
  • Mémorial de Yad Vashem

Tel-Aviv

tel-aviv

  •   Journée  à  l’Université  de  Tel-Aviv :   visite du Musée de la Diaspora, visite du campus, conférence sur les médias
  •  Rencontre avec des soldats Israéliens
  • Conférence à  l’Ambassade  de France

Et aussi..

 massada

  •  Lever de soleil à Massada et journée à la Mer morte
  •  Nuit avec les bédouins
  •  Visite d’un kibboutz
  • Rencontre avec la communauté druze

bedouins

Qui sommes-nous ?

Qu’est-ce que Paris-Tel Aviv ?

  • Paris-Tel Aviv est l’association culturelle franco-israélienne de SciencesPo Paris.
  • D’origines et de confessions différentes, les membres de l’association sont liés par le désir de faire connaître Israël, sa culture, son histoire
  • Présent toute l’année sur le campus de SciencesPo, Paris Tel Aviv a su se faire connaître du plus grand nombre à travers nos nombreux évènements

logo